tLDAPInput - 6.1

Composants Talend Open Studio Guide de référence

EnrichVersion
6.1
EnrichProdName
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for Data Integration
Talend Open Studio for Data Quality
Talend Open Studio for ESB
Talend Open Studio for MDM
task
Création et développement
Gouvernance de données
Qualité et préparation de données
EnrichPlatform
Studio Talend

Propriétés du tLDAPInput

Famille du composant

Databases/LDAP

 

Fonction

Le composant tLDAPInput lit un répertoire et extrait les données en fonction d'un filtre défini.

Objectif

Le tLDAPInput exécute une LDAP basée sur un filtre prédéfini et correspondant au schéma défini. Puis la liste de champ est transmise au composant suivant via une connexion Main row.

Basic settings

Property type

Peut être Built-in ou Repository

Depuis la version 5.6, les modes Built-In et Repository sont disponibles dans toutes les solutions de Talend.

 

 

Built-in : Propriétés utilisées ponctuellement.

 

 

Repository : Sélectionnez le fichier dans lequel sont stockées les propriétés du composant. Les champs suivants sont alors pré-remplis à l'aide des données collectées.

 

Cliquez sur cette icône pour ouvrir l'assistant de configuration de connexion à la base de données et enregistrer les paramètres de connexion que vous avez définis dans la vue Basic settings du composant.

Pour plus d'informations sur comment définir et stocker des paramètres de connexion de base de données, consultez le Guide utilisateur de Studio Talend.

 

Use an existing connection

Cochez cette case et sélectionnez le composant de connexion adéquat à partir de la liste Component List pour réutiliser les paramètres d'une connexion que vous avez déjà définie.

Note

Lorsqu'un Job contient un Job parent et un Job enfant, la liste Component List présente uniquement les composants de connexion du Job du même niveau.

 

Host

Adresse IP du serveur d'annuaire LDAP.

 

Port

Numéro du port d'écoute du serveur.

 

Base DN

Chemin d'accès à l'arborescence de l'utilisateur autorisé.

Note

Pour retrouver les informations complètes du Distinguished Name, ajoutez un champ appelé DN dans le schéma, en minuscules ou en majuscules.

 

Protocol

Sélectionnez le type de protocole dans la liste.

LDAP : aucun codage n'est utilisé

LDAPS : LDAP sécurisé. Quand cette option est sélectionnée, la case Advanced CA apparaît. Une fois sélectionné, le mode avancé vous permet de spécifier le répertoire et le mot de de passe de la clé secrète du certificat pour le stockage d'un CA spécifique. Cependant, vous pouvez toujours désactiver la validation du certificat, en cochant la case Trust all certs.

TLS : le certificat est utilisé. Quand cette option est sélectionnée, la case Advanced CA apparaît et est utilisée de la même façon que pour le type LPDAPS.

 

Authentication User et Password

Cochez Authentication si une connexion LDAP est nécessaire. Notez que le login doit correspondre à la syntaxe LDAP pour être valide. Par exemple : "cn=Directory Manager".

Pour saisir le mot de passe, cliquez sur le bouton [...] à côté du champ Password, puis, dans la boîte de dialogue qui s'ouvre, saisissez le mot de passe entre guillemets doubles, puis cliquez sur OK afin de sauvegarder les paramètres.

 

Filter

Saisissez le filtre comme attendu par l'annuaire LDAP db.

 

Multi valued field separator

Saisissez le séparateur de valeur des champs à valeurs multiples.

 

Alias dereferencing

Sélectionnez l'option dans la liste. Never permet l'amélioration des performances de recherche si vous êtes sûr qu'aucun alias n'est déréférencé. Par défaut, utilisez Always :

Always : les alias sont toujours déréférencés.

Never : les alias ne sont jamais déréférencés.

Searching : cette option déréférence les alias uniquement après la résolution du nom.

Finding : cette option déréférence les alias uniquement lors de la résolution du nom.

 

Referral handling

Sélectionnez l'option dans la liste :

Ignore : ne tient pas compte des redirections des requêtes.

Follow : tient compte des redirections des requêtes.

 

Limit

Cette option permet de limiter le nombre d'enregistrement lus, si nécessaire.

 

Time Limit

Cette option permet de limiter la durée de connexion à l'annuaire.

 

Paging

Spécifiez le nombre d'entrées retournées en une fois par le serveur LDAP.

 

Die on error

Cette case est cochée par défaut et stoppe le Job en cas d'erreur. Décochez cette case pour terminer le traitement avec les lignes sans erreur, et ignorer les lignes en erreur. Vous pouvez récupérer les lignes en erreur, si vous le souhaitez. Pour cela, utilisez un lien Row > Reject.

 

Schema et Edit Schema

Un schéma est une description de lignes, il définit le nombre de champs (colonnes) qui sont traités et passés au composant suivant. Le schéma est soit local (Built-In), soit distant dans le Repository.

Depuis la version 5.6, les modes Built-In et Repository sont disponibles dans toutes les solutions de Talend.

Cliquez sur Edit schema pour modifier le schéma. Si le schéma est en mode Repository, trois options sont disponibles :

  • View schema : sélectionnez cette option afin de voir le schéma.

  • Change to Built-In property : sélectionnez cette option pour passer le schéma en mode Built-In et effectuer des modifications locales.

  • Update repository connection : sélectionnez cette option afin de modifier le schéma stocké dans le référentiel et décider de propager ou non les modifications à tous les Jobs. Si vous souhaitez propager les modifications uniquement au Job courant, sélectionnez No et sélectionnez à nouveau la métadonnée du schéma dans la fenêtre [Repository Content].

Avertissement

Seuls trois types de données sont supportés : String, byte[] et List. Vous pouvez utiliser un tMap pour effectuer une conversion, si nécessaire.

 

 

Built-in : Le schéma est créé et conservé ponctuellement pour ce composant seulement. Voir également le Guide utilisateur du Studio Talend.

 

 

Repository : Le schéma existe déjà et il est stocké dans le Repository. Ainsi, il peut être réutilisé. Voir également le Guide utilisateur du Studio Talend.

Global Variables

NB_LINE : nombre de lignes traitées. Cette variable est une variable After et retourne un entier.

RESULT_NAME : nom de l'entrée LDAP correspondant au filtre de recherche. Cette variable est une variable Flow et retourne une chaîne de caractères.

ERROR_MESSAGE : message d'erreur généré par le composant lorsqu'une erreur survient. Cette variable est une variable After et retourne une chaîne de caractères. Cette variable fonctionne uniquement si la case Die on error est décochée, si le composant a cette option.

Une variable Flow fonctionne durant l'exécution d'un composant. Une variable After fonctionne après l'exécution d'un composant.

Pour renseigner un champ ou une expression à l'aide d'une variable, appuyez sur les touches Ctrl+Espace pour accéder à la liste des variables. A partir de cette liste, vous pouvez choisir la variable que vous souhaitez utiliser.

Pour plus d'informations concernant les variables, consultez le Guide utilisateur du Studio Talend.

Utilisation

Ce composant couvre toutes les requêtes LDAP possibles.

Note : Appuyez sur Ctrl + Espace pour accéder à la liste des variables globales, inclus la variable GetResultName permettant de récupérer automatiquement la base correspondante.

Log4j

Si vous utilisez une solution Talend soumise à souscription, l'activité de ce composant peut être journalisée avec la fonctionnalité log4j. Pour plus d'informations sur cette fonctionnalité, consultez le Guide utilisateur du Studio Talend.

Pour plus d'informations sur les niveaux de logs du log4j, consultez la documentation d'Apache : http://logging.apache.org/log4j/1.2/apidocs/org/apache/log4j/Level.html (en anglais).

 

Scénario : Afficher le contenu filtré d'un annuaire LDAP

Le Job décrit ci-dessous filtre simplement l'annuaire LDAP et affiche le résultat dans la console de la vue Run.

  1. Cliquez et déposez les composants tLDAPInput et tLogRow.

  2. Paramétrez les propriétés du tLDAPInput.

  3. Sélectionnez Repository dans le champ Property type si vous avez stocké les informations de connexion LDAP dans le Metadata Manager du Repository. Puis sélectionnez l'entrée adéquate dans la liste.

  4. En mode Built-In, renseignez manuellement les champs Host et Port. Host peut être l'adresse IP du serveur de l'annuaire LDAP ou son nom DNS.

  5. Aucune Base DN particulière ne doit être paramétrée.

  6. Puis dans le champ Protocol, sélectionnez le protocole adéquat dans la liste. Dans cet exemple : un protocole LDAP simple est utilisé.

  7. Cochez la case Authentication et renseignez les informations de connexion pour lire l'annuaire, si nécessaire. Dans ce scénario, aucune authentification n'est nécessaire.

  8. Dans la zone Filter, saisissez la commande sur laquelle est basée la sélection de données. Dans cet exemple, le filtre est : (&(objectClass=inetorgperson)&(uid=PIERRE DUPONT)).

  9. Renseignez le champ Multi-valued field separator avec une virgule, puisque certains champs contiennent plus d'une valeur séparée par une virgule.

  10. Comme vous ne savez pas si des alias sont utilisés dans l'annuaire LDAP, sélectionnez Always dans la liste.

  11. Sélectionnez Ignore dans le champ Referral handling.

  12. Dans le champ Limit, définissez la limite à 100 dans cet exemple.

  13. Définissez le Schéma tel qu'il est requis par l'annuaire LDAP. Dans cet exemple, le schéma est composé de six colonnes dont les colonnes objectClass et uid qui seront filtrées.

  14. Dans le composant tLogRow, aucune configuration particulière n'est exigée.

    Seule une entrée de l'annuaire correspond aux critères du filtre défini dans le composant tLDAPInput.