Définir les variables de contexte pour un Job ou une Route - 6.5

Talend Real-Time Big Data Platform Studio Guide utilisateur

EnrichVersion
6.5
EnrichProdName
Talend Real-Time Big Data Platform
task
Création et développement
Qualité et préparation de données
EnrichPlatform
Studio Talend

Vous pouvez définir les variables de contexte pour un Job ou une Route par deux moyens :

Définir les variables de contexte dans la vue Contexts

La vue Contexts se situe parmi les onglets de configuration sous l'espace de modélisation.

La vue Contexts montre toutes les variables qui ont été définies dans le Job courant ou la Route courante, ainsi que les variables de contexte importées dans le Job courant.

A partir de cette vue, vous pouvez gérer vos variables built-in (local) :

  • Créer et gérer les contextes built-in.

  • Créer, éditer et supprimer les variables built-in.

  • Réorganiser les variables de contexte.

  • Ajouter les variables de contexte built-in dans le Repository.

  • Importer les variables à partir d'une source contexte du Repository.

  • Éditer les variables de contexte stockées dans le Repository et mettre à jour les changements dans le Repository.

  • Supprimer les variables stockées dans le Repository importées du Job courant ou de la Route courante.

L'exemple suivant montre comment définir deux contextes appelés Prod et Test ainsi qu'une série de variables (host, port, database, username, password et table_name) sous ces deux contextes pour un Job.

Définir les contextes
  1. Ouvrez le Job dans l'espace de modélisation graphique.

  2. Sélectionnez Window > Show view > Talend > Contexts pour ouvrir la vue Contexts, dans la perspective Integration.

  3. Sélectionnez la vue Contexts et cliquez sur le bouton [+] dans le coin supérieur droit de la vue.

    La boîte de dialogue [Configure Contexts] s'ouvre. Un contexte appelé Default a été créé et défini par le système comme étant le contexte par défaut.

  4. Cliquez sur le bouton [+] dans le coin supérieur droit.

    La boîte de dialogue [Configure Contexts] s'ouvre et un contexte nommé Default est créé par défaut.

  5. Dans la boîte de dialogue ouverte, cliquez sur New... et saisissez Test dans la boîte de dialogue [New Context], puis cliquez sur OK.

  6. Cochez la case à côté du contexte que vous souhaitez configurer comme contexte par défaut.

    Vous pouvez également configurer le contexte par défaut en sélectionnant le nom du contexte dans la liste Default context environment, dans la vue Contexts.

    Si nécessaire, déplacez un contexte vers le haut ou vers le bas, en le sélectionnant et en cliquant sur le bouton Up ou Down, respectivement.

    Dans cet exemple, configurez Test comme contexte par défaut et déplacez-le vers le haut.

  7. Cliquez sur OK pour valider votre définition de contexte et fermer la boîte de dialogue.

    Les nouveaux contextes s'affichent dans la table des variables de contexte, dans la vue Contexts.

  8. Répétez les étapes ci-dessus pour ajouter autant de contextes que nécessaire.

    Si vous ne souhaitez pas définir les valeur de chaque nouveau contexte de zéro, vous pouvez créer le premier contexte et définir ses valeurs, car, lorsque vous créez un nouveau contexte, tous les paramètres du contexte par défaut sont copiés dans le nouveau contexte. Vous pouvez ensuite modifier les valeurs du nouveau contexte selon vos besoins.

Définir les variables
  1. Cliquez sur le bouton [+] au bas de la vue Contexts pour ajouter des lignes à la table.

  2. Cliquez dans le champ Name et saisissez le nom de la variable que vous créez.

    Nommez la première variable host dans cet exemple.

  3. Dans la liste Type, sélectionnez le type de la variable.

  4. Si nécessaire, cliquez dans le champ Comment et saisissez un commentaire décrivant la variable.

  5. Cliquez dans le champ Value et saisissez la valeur de la variable sous chaque contexte.

    Lorsque vous cliquez dans le champ Value, il peut être légèrement différent pour les différents types de variables, ses fonctions également :

    Type

    Contenu du champ

    Valeur par défaut

    String (type par défaut)

    Champ de texte modifiable

    null

    Boolean

    Liste déroulante avec deux options : true et false

    Character, Double, Integer, Long, Short, Object, BigDecimal

    Champ de texte modifiable

    Date

    Champ de texte modifiable, avec un bouton pour ouvrir la boîte de dialogue [Select Date & Time].

    File

    Champ de texte modifiable, avec un bouton pour ouvrir la boîte de dialogue [Open] et sélectionner le fichier.

    Directory

    Champ de texte modifiable, avec un bouton pour ouvrir la boîte de dialogue [Browse for Folder] et sélectionner le dossier.

    List of Value

    Champ de texte modifiable, avec un bouton pour ouvrir la boîte de dialogue [Configure Values] pour créer et configurer la liste.

    (Empty)

    Password

    Champ de texte modifiable ; le texte saisi s'affiche de manière chiffrée.

    Avertissement

    Il est recommandé d'entourer les valeurs des variables de type String type par des guillemets doubles, afin d'éviter de possibles erreurs durant l'exécution du Job.

  6. Si nécessaire, cochez la case à côté de la variable de votre choix et saisissez, dans le champ Prompt, le message que vous souhaitez afficher. Cela vous permet de voir un prompt pour la valeur de la variable et de le modifier lors de l'exécution.

    Vous pouvez masquer/afficher une colonne Prompt de la table en cliquant sur le triangle noir pointant vers la droite/gauche, respectivement, à côté du nom du contexte concerné.

  7. Répétez les étapes ci-dessus pour définir toutes les variables pour les différents contextes.

    • port, de type String,

    • database, de type String,

    • username, de type String,

    • password, de type Password,

    • table_name, de type String.

    Toutes les variables créées et leurs valeurs sous les différents contextes sont affichées dans la table et prêtes à être utilisées dans votre Job. Vous pouvez continuer d'éditer les variables dans cette vue si nécessaire.

    Vous pouvez également ajouter une variable de contexte built-in dans le Repository afin de pouvoir la réutiliser dans d'autres Jobs. Pour plus d'informations, consultez Ajouter une variable de contexte built-in dans le Repository.

Définir les variables à partir de la vue Component

La manière la plus rapide de créer une seule variable de contexte est d'appuyer sur la touche F5 à partir de la vue Component. L'exemple suivant démontre comment créer une variable de contexte lors de la configuration d'un chemin de fichier pour un composant dans un Job.

  1. Dans le champ Component correspondant, placez votre curseur dans le champ que vous souhaitez paramétrer.

  2. Appuyez sur F5 pour afficher la boîte de dialogue [New Context Parameter] :

  3. Donnez un nom à cette nouvelle variable dans le champ Name, renseignez le champ Comment si nécessaire et choisissez le Type.

  4. Saisissez un message Prompt à afficher pour confirmer l'utilisation de cette variable lors de l'exécution du Job courant (généralement utilisé comme test), puis cochez la case Prompt for value pour afficher le message Prompt et le champ de valeur éditable lors de l'exécution.

  5. Si vous avez déjà renseigné le champ correspondant dans la vue Component du composant, cette valeur est automatiquement reprise dans le champ Default value. Sinon, saisissez la valeur par défaut que vous souhaitez utiliser.

  6. Cliquez sur Finish pour valider.

  7. Les nouvelles variables que vous venez de créer apparaissent dans la liste des variables de contexte de l'onglet Contexts.

Note

Le nom de la variable doit respecter certaines règles de saisie et ne doit contenir aucun caractère interdit, notamment les espaces.

La variable créée est automatiquement stockée dans tous les contextes existants, mais vous pourrez par la suite changer la valeur de manière indépendante dans chaque contexte.

Pour plus d'informations concernant la création ou l'édition d'un contexte, consultez Définir les contextes.