Écriture de données dans une table Azure Storage

Azure Storage Table

author
Talend Documentation Team
EnrichVersion
6.5
EnrichProdName
Talend Big Data
Talend Real-Time Big Data Platform
Talend Open Studio for Data Integration
Talend MDM Platform
Talend Data Management Platform
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for ESB
Talend Data Integration
Talend Data Fabric
Talend Data Services Platform
Talend Big Data Platform
Talend ESB
Talend Open Studio for MDM
task
Création et développement > Systèmes tiers > Stockages Cloud > Composants Azure > Composants Azure Storage Table
Qualité et préparation de données > Systèmes tiers > Stockages Cloud > Composants Azure > Composants Azure Storage Table
Gouvernance de données > Systèmes tiers > Stockages Cloud > Composants Azure > Composants Azure Storage Table
EnrichPlatform
Studio Talend
Configurez le tFixedFlowInput et le tAzureStorageOutputTable pour écrire les données relatives aux employés dans une table Azure Storage.

Procédure

  1. Double-cliquez sur le composant tFixedFlowInput pour ouvrir sa vue Basic settings.
  2. Cliquez sur à côté du champ Edit schema et définissez le schéma dans la fenêtre qui s'ouvre, en ajoutant six colonnes : Id, Name, Site et Job de type String, Date de type Date et Salary, de type Double. Cliquez sur OK afin de sauvegarder les modifications et acceptez la propagation proposée par la boîte de dialogue.

    Notez que, dans cet exemple, les colonnes Site et Id sont utilisées pour alimenter les valeurs des propriétés système PartitionKey et RowKey de chaque entité et doivent être de type String. La colonne Name est utilisée pour alimenter la valeur de la propriété EmployeeName de chaque entité.

  3. Dans la zone Mode, sélectionnez Use Inline Content(delimited file) et, dans le champ Content qui s'affiche, saisissez les données relatives aux employés qui seront écrites dans la table Azure Storage.
  4. Double-cliquez sur le composant tAzureStorageOutputTable pour ouvrir sa vue Basic settings.
  5. Dans la liste déroulante des composants de connexion, sélectionnez le composant dont les informations de connexion seront utilisées pour configurer la connexion au service Azure Storage, tAzureStorageConnection_1 dans cet exemple.
  6. Dans le champ Table name, saisissez le nom de la table dans laquelle les données relatives aux employés seront écrites, employee dans cet exemple.
  7. Dans la liste Action on table, sélectionnez l'opération à effectuer sur une table spécifiée, Drop table if exist and create, dans cet exemple.
  8. Cliquez sur Advanced settings pour ouvrir cette vue.
  9. Cliquez trois fois sur le bouton sous la table Name mappings, pour ajouter trois lignes et mapper le nom de la colonne du schéma au nom de propriété de chaque entité dans la table Azure table. Dans cet exemple,
    • la colonne Site est utilisée pour alimenter la valeur de la propriété système PartitionKey. Dans la première ligne, vous devez configurer la cellule Schema column name avec la valeur "Site" et la cellule Entity property name avec la valeur "PartitionKey".
    • la colonne Id est utilisée pour alimenter la valeur de la propriété système RowKey. Dans la deuxième ligne, vous devez configurer la cellule Schema column name avec la valeur "Id" et la cellule Entity property name avec la valeur "RowKey".
    • la colonne Name est utilisée pour alimenter la valeur de la propriété EmployeeName. Dans la troisième ligne, vous devez configurer la cellule Schema column name avec la valeur "Name" et la cellule Entity property name avec la valeur "EmployeeName".