Principaux plug-ins - 7.1

Guide utilisateur de Talend Data Fabric Studio

author
Talend Documentation Team
EnrichVersion
7.1
EnrichProdName
Talend Data Fabric
task
Création et développement
EnrichPlatform
Studio Talend

Les plug-ins sont des composants supplémentaires ajoutant des fonctionnalités spécifiques au Talend MDM. Le Studio Talend propose une liste de plug-ins pouvant être combinés avec un Processus donné. Ces plug-ins comprennent callJob, groovy et xslt.

Le tableau ci-dessous explique ce que font certains plug-ins et détaille leurs paramètres.

Plug-in

Action

Description

callJob

Exécute un Job Talend sur des données maître (les modifier ou les propager, par exemple).

Pour plus d'informations concernant les schémas utilisés, consultez Schémas utilisés dans les Processus MDM pour appeler des Jobs.

Ce plug-in exécute un Job Talend local.

Paramètres :

url : le Job URL Talend local.

Name : nom de la variable d'entrée.

Value : valeur de la variable d'entrée.
Remarque : Si vous souhaitez visualiser le Job lié, cliquez sur le bouton Open Job pour l'ouvrir dans la perspective Integration .

GROOVY

Appelle un script Groovy et l'utilise pour traiter et transformer les données.

Ce plug-in implémente toutes les fonctionnalités du script Groovy afin de traiter et de transformer les données lorsqu'il reçoit un rapport de mise à jour. Il peut lire le document XML, transformer les données et écrire dans le document XML également.

workflowtrigger

Passe un élément au moteur de workflow du MDM de Talend.

Ce plug-in exécute le Processus créé dans la perspective BPM dans le Studio Talend .

Paramètres :

-processId  : l'Id du Processus créé dans la perspective BPM dans le Studio Talend .

Avertissement : Soyez sûr(e) de saisir l'Id complet du Processus, sinon vous obtiendrez un message d'erreur vous indiquant que le Processus ne peut pas être trouvé. Vous pouvez afficher l'Id complet du Processus dans la zone General si vous cliquez dans le rectangle blanc représentant le pool du Processus dans la perspective BPM .

-processVersion : la version du Processus.

-username : nom de l'utilisateur accédant au serveur BPM.

-password : mot de passe d'accès au serveur BPM.

-variable(s) : les variables qui seront utilisées dans le workflow. Elles sont

scope : le scope de la variable, process ou activity.

activity Id : si le scope est égal à activity.

name : le nom de la variable définie dans le Processus de workflow ou activity.

type : le type de la variable, choisissez String, Boolean ou d'autres.

fromiItem : la valeur provenant d'une partie d'un élément, true ou false.

xpath : si fromItem est égal à true.

Avertissement : Soyez sûr(e) de saisir le chemin xpath de la variable pour activer le plug-inworkflowtrigger afin d'envoyer les paramètres complets des variables au Processus. Sinon, un message d'erreur s'affiche.

value : si fromItem est égal à false. Pour plus d'informations concernant la création et la gestion des workflows, consultez Workflows.

workflowcontexttrigger

Passe un objet de contexte MDM au moteur de workflow du MDM de Talend.

Ce plug-in instancie un processus de workflow et lui envoie un objet de contexte MDM.

Un objet de contexte MDM est un objet POJO, contenant les paramètres suivants :

-Context info : les informations sur l'hôte et le port pour se connecter au serveur MDM.

-Update Report info : le rapport de mise à jour (Update Report).

-Entity XML : l'entité au format XML.

-XsdSchema : le schéma XSD de l'entité.

Vous pouvez utiliser l'objet de contexte MDM dans l'éditeur Bonita Groovy pour :

  • définir une variable globale, par exemple, mdm_context.

  • utiliser mdm_context.getHost() pour obtenir la valeur de l'hôte.

  • utiliser mdm_context.getValue(Sting xpath pour récupérer la valeur de l'élément.

  • utiliser mdm_context.setValue(String xpath, Object value) pour configurer la valeur de l'élément.

Pour plus d'informations, consultez la Javadoc pour la classe MDMContext, disponible dans l'aide Eclipse, sous Talend MDM > API Reference.

xslt

Transforme un document XML à l'aide de XSLT.

Ce plug-in implémente les transformations XSLT sur un document XML. Il supporte XSLT 2.0 et est enrichi par les fonctionnalités de références croisées : instructions spécifiques permettant d'effectuer à la volée des références croisées sur toute donnée maître stockée dans le hub MDM. Lorsque la méthode de sortie du XSLT est définie à xml ou xhtml. Les références croisées sont effectuées après le traitement du XSLT sur tous les éléments avec les attributs suivants :

<MyElement
     xrefCluster='CLUSTER'
     xrefIn='TEST1, ..., TESTN'
     xrefOut='XPATH_IN_ITEM'
     xrefIgnore='true|false'
     xrefDefault='DEFAULT_VALUE'
>OLD_VALUE</MyElement>

Voici une définition de chacun des attributs :

-xrefCluster : le cluster dans lequel les éléments utilisés pour les références croisées sont stockés.

-xrefIn : une série de tests XPaths pour mettre en correspondance le contenu d'un élément avec un élément distant.

-xrefOut : le chemin XPath dans l'élément distant, en commençant par le nom de l'entité (concept), du contenu qui remplacera le contenu de l'élément.

-xrefIgnore : facultatif, par défaut à "false". S'il est configuré à "true", les références croisées n'échoueront pas si aucun élément n'est trouvé et la valeur xrefDefault sera insérée.

-xrefDefault : si xrefIgnore est configuré à "true" et que les références croisées échouent, cette valeur sera utilisée à la place.

Variables d'entrée :

-xml : le document xml sur lequel appliquer le XSLT.

-parameters : paramètres d'entrée facultatifs du XSLT dont la forme est :

<Parameters>
   <Parameter>
       <Name>PARAMETER_NAME</Name>
       <Value>PARAMETER_VALUE</Value>
   </Parameter>
</Parameters>

Variables de sortie :

- text : le résultat du XSLT.

Pour un exemple relatif à ce plug-in, consultez Exemple de plug-in xslt.