Scénario : Écrire des données dans une base de données Microsoft CRM et attribuer des conditions aux colonnes pour extraire des lignes spécifiques - 6.3

Composants Talend Open Studio Guide de référence

EnrichVersion
6.3
EnrichProdName
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for Data Integration
Talend Open Studio for Data Quality
Talend Open Studio for ESB
Talend Open Studio for MDM
task
Création et développement
Gouvernance de données
Qualité et préparation de données
EnrichPlatform
Studio Talend

Le scénario suivant décrit un Job à quatre composants qui a pour but l'écriture des données d'un fichier délimité en entrée dans une entité personnalisée d'une base de données Microsof tCRM. Le Job permet ensuite d'extraire des lignes spécifiques jusque dans un fichier de sortie, en utilisant les conditions définies sur certaines colonnes d'entrée.

Avertissement

Si vous voulez écrire dans une Entité Personnalisée d'une base de données MicrosoftCRM, assurez-vous de nommer les colonnes conformément aux règles de syntaxe Microsoft, à savoir "name_columnname" en minuscules.

Configurer le Job

  1. A partir de la Palette, déposez les composants suivants dans l'éditeur graphique : tFileInputDelimited, tFileOutputDelimited, tMicrosoftCrmInput, et tMicrosoftCrmOutput.

  2. Connectez le composant tFileInputDelimited au tMicrosoftCrmOutput à l'aide d'un lien de type Row > Main.

  3. Connectez le composant tMicrosoftCrmIntput au tFileOutputDelimited à l'aide d'un lien de type Row > Main.

  4. Connectez le composant tFileInputDelimited au tMicrosoftCrmInput à l'aide d'un lien de type Trigger > OnSubjobOk.

Configurer le tFileInputDelimited

  1. Double-cliquez sur le composant tFileInputDelimited pour afficher la vue Basic settings et configurer ses paramètres de base.

  2. Sélectionnez le mode Repository à partir de la liste déroulante Property Type si vous avez stocké les paramètres du fichier d'entrée sous le nœud Metadata de l'arborescence Repository. Dans le cas contraire, sélectionnez le mode Built-In et remplissez manuellement les champs correspondants. Dans cet exemple, les propriétés sont définies en mode Built-In.

  3. Cliquez sur le bouton [...] à côté du champ File name/Stream et parcourez vos dossiers jusqu'au fichier délimité contenant les données d'entrée. Dans cet exemple, le fichier d'entrée comprend les colonnes suivantes : new_id, new_status, new_firstname, new_email, new_city, new_initial et new_zipcode.

  4. Dans le champ Row separator, définissez le séparateur de lignes permettant d'identifier les fins de ligne. De même, pour Field separator, définissez le séparateur de champs permettant de délimiter les différents champs pour chaque ligne.

  5. Définissez, si nécessaire, le nombre de lignes d'en-tête (Header) et de pied de page (Footer) à ignorer, ainsi que le nombre maximum de lignes (Limit) que vous souhaitez traiter. Dans cet exemple, aucun de ces trois champs ne sont définis.

  6. Cliquez sur Edit schema pour ouvrir une boîte de dialogue dans laquelle vous pouvez définir le schéma d'entrée que vous voulez écrire dans la base de données MicrosoftCRM.

  7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.

Configurer le tMicrosoftCrmOutput

  1. Double-cliquez sur le composant tMicrosoftCrmOutput pour afficher la vue Basic settings et configurer ses paramètres de base.

  2. Dans le champ Microsoft Web Service URL, saisissez l'URL du serveur Web Microsoft. Renseignez ensuite le nom (Username) ainsi que le mot de passe (Password) correspondants.

  3. Dans le champ OrganizeName, saisissez l'identifiant qui porte les droits d'accès à la base de données MicrosoftCRM.

  4. Dans le champ Domain, renseignez le nom de domaine du serveur sur lequel la base de données MicrosoftCRM est hébergée. Saisissez ensuite l'adresse IP (Host) et le numéro de port d'écoute (Port) du serveur.

  5. A partir de la liste déroulante Action, sélectionnez l'opération que vous voulez effectuer. Dans cet exemple, le but est d'insérer (Insert) des données dans une entité personnalisée sur la base MicrosoftCRM.

  6. Dans le champ Time out, définissez la limite de temps (en secondes) après laquelle le Job s'arrête automatiquement.

  7. Dans la liste Entity, sélectionnez l'une des options proposées. Dans cet exemple, c'est l'option CustomEntity qui est sélectionnée.

    Note

    Lorsque l'option CustomEntity est sélectionnée, le champ Custom Entity Name apparaît, dans lequel vous devez saisir le nom de l'entité personnalisée.

    Le Schema est alors défini de manière automatique, en fonction de l'entité sélectionnée. Cliquez si nécessaire sur le bouton Edit schema pour afficher une boîte de dialogue à partir de laquelle vous pouvez modifier ce schéma et retirer les colonnes dont vous n'avez pas besoin en sortie.

  8. Cliquez sur le bouton Sync columns pour récupérer le schéma du composant précédent.

Configurer le tMicrosoftCrmInput

  1. Double-cliquez sur le composant tMicrosoftCrmInput pour afficher la vue Basic settings et configurer ses paramètres de base.