Propriétés du tAggregateRow pour Apache Spark Streaming - 6.4

Processing (Integration)

author
Talend Documentation Team
EnrichVersion
6.4
EnrichProdName
Talend Big Data
Talend Big Data Platform
Talend Data Fabric
Talend Data Integration
Talend Data Management Platform
Talend Data Services Platform
Talend ESB
Talend MDM Platform
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for Data Integration
Talend Open Studio for ESB
Talend Open Studio for MDM
Talend Real-Time Big Data Platform
task
Création et développement > Systèmes tiers > Composants Processing (Intégration)
Gouvernance de données > Systèmes tiers > Composants Processing (Intégration)
Qualité et préparation de données > Systèmes tiers > Composants Processing (Intégration)
EnrichPlatform
Studio Talend

Ces propriétés sont utilisées pour configurer le tAggregateRow s'exécutant dans le framework de Jobs Spark Streaming.

Le composant tAggregateRow Spark Streaming appartient à la famille Processing.

Ce composant est disponible dansTalend Real Time Big Data Platform et dans Talend Data Fabric.

Basic settings

Schema et Edit Schema

Un schéma est une description de lignes, il définit le nombre de champs (colonnes) qui sont traités et passés au composant suivant. Le schéma est soit local (Built-In), soit distant dans le Repository.

Cliquez sur Edit schema pour modifier le schéma. Si le schéma est en mode Repository, trois options sont disponibles :

  • View schema : sélectionnez cette option afin de voir le schéma.

  • Change to built-in property : sélectionnez cette option pour passer le schéma en mode Built-In et effectuer des modifications locales.

  • Update repository connection : sélectionnez cette option afin de modifier le schéma stocké dans le référentiel et décider de propager ou non les modifications à tous les Jobs. Si vous souhaitez propager les modifications uniquement au Job courant, cliquez sur No et sélectionnez à nouveau la métadonnée du schéma dans la fenêtre [Repository Content].

Ce composant offre la fonction de schéma dynamique. Cela vous permet de récupérer des colonnes inconnues à partir de fichiers source ou de copier des lots de colonnes d'une source sans avoir à mapper individuellement ces colonnes. Pour plus d'informations concernant les schémas dynamiques, consultez le Guide utilisateur du Studio Talend.

Cette fonctionnalité de schéma dynamique est conçue pour permettre de récupérer des colonnes inconnues d'une table. Il est recommandé de l'utiliser uniquement à cet effet et non pour créer des tables.

 

Built-In : Le schéma est créé et conservé ponctuellement pour ce composant seulement. Voir également le Guide utilisateur du Studio Talend.

 

Repository : Le schéma existe déjà et il est stocké dans le Repository. Ainsi, il peut être réutilisé. Voir également le Guide utilisateur du Studio Talend.

Group by

Définit les ensembles d'agrégation, dont les valeurs sont utilisées pour les calculs.

 

Output Column : Sélectionnez le libellé de colonne dans la liste fournie, basée sur la structure de schéma que vous avez définie. Vous pouvez ajouter autant de colonnes de sortie que vous le souhaitez afin d'affiner les agrégations.

Ex : Sélectionnez Country (Pays) pour calculer la moyenne des valeurs pour chaque pays ou sélectionnez Country et Region pour comparer les résultats des régions d'un pays par rapport aux régions d'un autre pays.

 

Input Column : Faites la correspondance entre les libellés des colonnes d'entrée avec ceux des colonnes de sortie, dans le cas où vous souhaitez que les libellés du schéma de sortie soient différents du schéma d'entrée.

Operations

Sélectionnez le type d'opération à effectuer ainsi que la valeur à utiliser pour le calcul et le champ de sortie.

 

Output Column : Sélectionnez le champ de destination dans la liste.

 

Function : Sélectionnez l'opérateur parmi :

  • count : calcule le nombre de ligne,

  • min : sélectionne la plus petite valeur,

  • max : sélectionne la plus grande valeur,

  • avg : calcule la moyenne,

  • sum : calcule la somme,

  • standard deviation : calcule l'écart-type.

Certaines fonctionnalités disponibles dans un Job ETL traditionnel, comme first ou last, ne sont pas disponibles dans les Jobs Spark, car ces fonctionnalités ne sont pas utiles dans un environnement distribué.

 

Input column position : Sélectionnez la colonne d'entrée à partir de laquelle les valeurs sont collectées pour l'agrégation.

 

Ignore null values : Cochez cette case devant le nom de toutes les colonnes pour lesquelles vous voulez que les valeurs nulles soient ignorées.

Advanced settings

Use financial precision, this is the max precision for "sum" and "avg" operations, checked option heaps more memory and slower than unchecked.

Cochez cette case afin d'utiliser une précision financière, une précision maximale, mais qui consomme plus de mémoire et rend le processus plus lent.

Avertissement :

Il est conseillé d'utiliser le type BigDecimal en sortie avec cette option, afin d'obtenir des résultats précis.

Check type overflow (slower)

Vérifie les types des données afin d'éviter que le Job ne plante

Check ULP (Unit in the Last Place), ensure that a value will be incremented or decremented correctly, only float and double types. (slower)

Cochez cette case afin d'avoir la meilleure précision possible pour les types Float et Double.

Utilisation

Règle d'utilisation

Ce composant est utilisé comme étape intermédiaire.

Ce composant, ainsi que les composants Spark Streaming de la Palette à laquelle il appartient, s'affichent uniquement lorsque vous créez un Job Spark Streaming.

Notez que, dans cette documentation, sauf mention contraire, un scénario présente uniquement des Jobs de type Standard, c'est-à-dire des Jobs Talend traditionnels d'intégration de données.

Spark Connection

Vous devez utiliser l'onglet Spark Configuration de la vue Run afin de définir la connexion à un cluster Spark donné pour le Job complet. De plus, puisque le Job attend ses fichiers .jar dépendants pour l'exécution, vous devez spécifier le répertoire du système de fichiers dans lequel ces fichiers .jar sont transférés afin que Spark puisse accéder à ces fichiers :
  • Yarn mode : lorsque vous utilisez Google Dataproc, spécifiez un bucket dans le champ Google Storage staging bucket de l'onglet Spark configuration. Lorsque vous utilisez d'autres distributions, utilisez un composant tHDFSConfiguration afin de spécifier le répertoire.

  • Standalone mode : vous devez choisir le composant de configuration selon le système de fichiers que vous utilisez, comme tHDFSConfiguration ou tS3Configuration.

Cette connexion fonctionne uniquement pour le Job dans lequel vous l'avez définie.