Propriétés du tMongoDBBulkLoad - 6.3

Composants Talend Guide de référence

EnrichVersion
6.3
EnrichProdName
Talend Big Data
Talend Big Data Platform
Talend Data Fabric
Talend Data Integration
Talend Data Management Platform
Talend Data Services Platform
Talend ESB
Talend MDM Platform
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for Data Integration
Talend Open Studio for Data Quality
Talend Open Studio for ESB
Talend Open Studio for MDM
Talend Real-Time Big Data Platform
task
Création et développement
Gouvernance de données
Qualité et préparation de données
EnrichPlatform
Studio Talend

Famille du composant

Big Data / MongoDB

 

Basic settings

Schema et Edit schema

Un schéma est une description de lignes, il définit le nombre de champs (colonnes) qui sont traités et passés au composant suivant. Le schéma est soit local (Built-In), soit distant dans le Repository.

Cliquez sur Edit schema pour modifier le schéma. Si le schéma est en mode Repository, trois options sont disponibles :

  • View schema : sélectionnez cette option afin de voir le schéma.

  • Change to Built-In property : sélectionnez cette option pour passer le schéma en mode Built-In et effectuer des modifications locales.

  • Update repository connection : sélectionnez cette option afin de modifier le schéma stocké dans le référentiel et décider de propager ou non les modifications à tous les Jobs. Si vous souhaitez propager les modifications uniquement au Job courant, cliquez sur No et sélectionnez à nouveau la métadonnée du schéma dans la fenêtre [Repository Content].

 

MongoDB directory

Saisissez dans ce champ le répertoire d'installation de MongoDB.

 

Use local DB path

Cochez cette case afin de fournir les informations de la base de données locale que vous souhaitez utiliser. Les versions 3.0 et supérieures de MongoDB ne supportent pas cette fonctionnalité.

  • Local DB path : saisissez le chemin d'accès à la base de données locale spécifiée lors du démarrage du serveur MongoDB.

 

Use replica set address

Cochez la case pour afficher la table Replica address.

  • Replica set name : spécifiez le nom du Replica set.

  • Replica address : spécifiez les différents serveurs de la base de données MongoDB pour le failover. Si vous ne spécifiez rien dans les champs Replica host ou Replica port vides, leur valeur par défaut, respectivement localhost et 27017 sont utilisées.

 

Server

Adresse IP et port d'écoute du serveur de la base de données. Notez que la valeur par défaut, localhost, est utilisée si le serveur n'est pas spécifié.

Avertissement

Ce champ est disponible uniquement lorsque la case Use replica set address n'est pas cochée.

 

Port

Port d'écoute du serveur de la base de données. Notez que la valeur par défaut, 27017, est utilisée si le port n'est pas spécifié.

Avertissement

Ce champ est disponible uniquement lorsque la case Use replica set address n'est pas cochée.

 

Database

Saisissez le nom de la base de données dans laquelle importer les données.

 

Collection

Saisissez le nom de la collection dans laquelle importer les données.

 

Use SSL connection

Cochez cette case pour activer la connexion cryptée SSL ou TLS.

Utilisez le composant tSetKeystore dans le même Job afin de spécifier les informations de chiffrement.

Pour plus d'informations concernant le tSetKeystore, consultez tSetKeystore.

Notez que la connexion SSL est disponible uniquement à partir de la version 2.4 de MongoDB.

 

Drop collection if exist

Cochez cette case afin de supprimer la collection si elle existe déjà.

 

Required authentication

Cochez cette case pour activer l'authentification à la base de données.

La liste déroulante Authentication mechanism devient disponible. Parmi les mécanismes listés, le mécanisme NEGOTIATE est recommandé si vous n'utilisez pas Kerberos, car il sélectionne automatiquement le mécanisme d'authentification le plus adapté à la version de MongoDB que vous utilisez.

Pour plus d'informations sur les autres mécanismes de la liste, consultez MongoDB Authentication (en anglais) dans la documentation MongoDB.

 

Set Authentication database

Si le nom d'utilisateur à utiliser pour se connecter à MongoDB a été créé dans une base de données d'authentification MongoDB spécifique, cochez cette case pour saisir le nom de la base de données en question dans le champ Authentication database qui s'affiche.

Pour plus d'informations sur la base de données d'authentification MongoDB, consultez User Authentication database (en anglais).

Username et Password

Saisissez les informations d'authentification de l'utilisateur de la base de données.

Pour saisir le mot de passe, cliquez sur le bouton [...] à côté du champ Password, puis, dans la boîte de dialogue qui s'ouvre, saisissez le mot de passe entre guillemets doubles et cliquez sur OK afin de sauvegarder les paramètres.

Disponible lorsque la case Required authentication est cochée.

Si le système de sécurité sélectionné dans la liste Authentication mechanism est Kerberos, saisissez les informations dans les champs suivants User principal, Realm et KDC server et non dans les champs Username et Password.

 

Data file

Saisissez le chemin d'accès complet au fichier duquel importer les données, ou cliquez sur le bouton [...] afin de parcourir votre système jusqu'au fichier de données.

Avertissement

Assurez-vous que le fichier de données est bien dans un format standard. Par exemple, les champs des fichiers CSV doivent être séparés par une virgule.

 

File type

Sélectionnez le type de fichier dans la liste. Les formats CSV, TSV et JSON sont supportés.

 

The JSON file starts with an array

Cochez cette case pour permettre au tMongoDBBulkload de lire les fichiers JSON commençant par un tableau.

Cette case est disponible lorsque vous avez sélectionné JSON dans la liste File type.

 

Action on data

Sélectionnez l'action à effectuer sur les données.

  • Insert : insérer des données dans la base de données.

    Avertissement

    Lorsque vous insérez des données depuis des fichiers CSV ou TSV dans la base de données MongoDB, vous devez spécifier les champs, en cochant la case First line is header ou en les définissant dans le schéma.

  • Upsert : insérer les données si elles n'existent pas ou les mettre à jour si elles existent.

    Avertissement

    Lors d'une opération d'upsert de données dans la base de données MongoDB, vous devez spécifier une liste de champs, pour la partie requête de l'opération.

 

Upsert fields

Personnalisez les champs sur lesquels effectuer un upsert.

Avertissement

Cette table est disponible lorsque vous sélectionnez Upsert dans la liste Action on data.

 

First line is header

Cochez cette case pour utiliser la première ligne d'un fichier CSV ou TSV en tant qu'en-tête.

Avertissement

Cette case est disponible uniquement lorsque vous sélectionnez CSV ou TSV dans la liste File type.

 

Ignore blanks

Cochez cette case pour ignorer les champs vides dans les fichiers CSV ou TSV.

Avertissement

Cette case est disponible uniquement lorsque vous sélectionnez CSV ou TSV dans la liste File type.

 

Print log

Cochez cette case pour afficher les logs.

Advanced settings

Additional arguments

Renseignez cette table afin d'utiliser des arguments supplémentaires selon vos besoins.

Par exemple, vous pouvez utiliser l'argument "--jsonArray" pour accepter l'import de données de différents documents MongoDB dans un seul tableau JSON. Pour plus d'informations concernant les arguments supplémentaires, consultez le site http://docs.mongodb.org/manual/reference/program/mongoimport/ (en anglais) et lisez la description des options.

 

tStatCatcher Statistics

Cochez cette case pour collecter les données de log au niveau des composants.

Global Variables

NB_LINE : nombre de lignes lues par un composant d'entrée ou passées à un composant de sortie. Cette variable est une variable After et retourne un entier.

ERROR_MESSAGE : message d'erreur généré par le composant lorsqu'une erreur survient. Cette variable est une variable After et retourne une chaîne de caractères. Cette variable fonctionne uniquement si la case Die on error est décochée, si le composant a cette option.

Une variable Flow fonctionne durant l'exécution d'un composant. Une variable After fonctionne après l'exécution d'un composant.

Pour renseigner un champ ou une expression à l'aide d'une variable, appuyez sur les touches Ctrl+Espace pour accéder à la liste des variables. A partir de cette liste, vous pouvez choisir la variable que vous souhaitez utiliser.

Pour plus d'informations concernant les variables, consultez le Guide utilisateur du Studio Talend.

Utilisation

Ce composant est généralement utilisé avec un tMongoDBInput afin de vérifier si les données sont bien importées.

Log4j

Si vous utilisez une solution Talend soumise à souscription, l'activité de ce composant peut être journalisée avec la fonctionnalité log4j. Pour plus d'informations sur cette fonctionnalité, consultez le Guide utilisateur du Studio Talend.

Pour plus d'informations sur les niveaux de logs du log4j, consultez la documentation d'Apache : http://logging.apache.org/log4j/1.2/apidocs/org/apache/log4j/Level.html (en anglais).

Limitation

L'outil client MongoDB doit être installé sur la machine où les Jobs contenant ce composant sont exécutés.