Modifier le fichier mdm.conf - 6.5

Guide d'installation de Talend MDM Platform pour Linux

EnrichVersion
6.5
EnrichProdName
Talend MDM Platform
task
Installation et mise à niveau
EnrichPlatform
Studio Talend
Talend Activity Monitoring Console
Talend Administration Center
Talend Artifact Repository
Talend CommandLine
Talend Data Preparation
Talend Data Stewardship
Talend DQ Portal
Talend ESB
Talend Identity and Access Management
Talend Installer
Talend JobServer
Talend Log Server
Talend MDM Server
Talend MDM Web UI
Talend Repository Manager
Talend Runtime
Talend SAP RFC Server
Vous pouvez modifier le fichier mdm.conf afin de personnaliser la configuration du serveur MDM selon vos besoins.

Les paramètres et leur valeur par défaut disponibles dans le fichier sont listés dans le tableau ci-dessous :

Paramètres

Paramètres et valeurs par défaut

Utilisation

Paramètres système

admin.user=admin

admin.password=talend

Spécifie les informations d'authentification pour l'utilisateur administrateur par défaut du serveur MDM.

Ce mot de passe est crypté au démarrage du serveur MDM. Pour plus d'informations concernant la modification du mot de passe par défaut, consultez Gestion des mots de passe dans les fichiers de configuration.

system.data.auto.init=true

Indique si le serveur MDM initialise automatiquement les données système durant le démarrage avec des données par défaut.

system.data.auto.upgrade=true

Indique si le serveur MDM met à niveau automatiquement les données système.

system.data.force.upgrade=false

Indique si les tâches de migration des données système seront exécutées, quel que soit la version de la base de données système existante.

system.locale.default=en

Spécifie les paramètres régionaux système par défaut.

max.export.browserecord=1000

Indique le nombre maximal d'enregistrements à exporter dans Talend MDM Web UI.

max_cache_size=5000

Indique la taille maximale du cache pour les enregistrements MDM.

cluster_override=false

Indique s'il faut écraser le contenu existant dans la base de données pour le conteneur système lors du démarrage du serveur MDM.

Paramètres SGBDR

db.autoPrepare=true

Indique si le serveur MDM doit essayer ou non de créer une base de données par lui-même.

db.datasources=${mdm.root}/conf/datasources.xml

Pointe vers un fichier fournissant les informations de connexion à la base de données.

db.default.datasource=H2-Default

Indique au serveur MDM quelle source de données spécifiée par défaut dans db.datasources doit être utilisée.

Moteur de souscription

subscription.engine.autostart=true

Indique si JMS (Java Message Service) dans le système sera démarré automatiquement.

system.cluster.storage.index.replication=true

Indique s'il faut appliquer ou non la réplication d'index par stockage.

mdm.routing.engine.broker.url = vm://localhost

Spécifie l'URL de connexion pour le service JMS.

routing.engine.max.execution.time.millis=300000

Indique le nombre maximal de millisecondes que prend un événement de routage pour être traité. La valeur 0 indique que l'événement de routage n'expire jamais.

Par exemple, la valeur 300000 équivaut à 5 minutes.

mdm.routing.engine.consumers=5-10

Indique le nombre d'événements de routage pouvant être traités simultanément.

Sa valeur supporte une plage de nombres. Par exemple, 5-10 signifie qu'au moins 5 événements sont traités, avec un maximum de 10 si tous les événements précédents sont en cours de traitement.

mdm.routing.engine.broker.sessionCacheSize=1

Indique le nombre de sessions JMS en cache par type d'accusé réception de session (auto, client, dups_ok, transacted).

Si nécessaire, vous pouvez augmenter ce nombre dans un environnement à haute simultanéité.

Synchronisation des utilisateurs de Bonita

scheduler.enabled=true

Indique s'il faut activer ou non le processus périodique de synchronisation des utilisateurs de Bonita entre le serveur MDM et le serveur Bonita.

scheduler.retryCount=10

Spécifie le nombre de nouvelles tentatives lorsque le processus de synchronisation échoue.

scheduler.retryInterval.seconds=60

Spécifie l'intervalle de temps en secondes entre chaque nouvelle tentative.

scheduler.period.seconds=3600

Spécifie l'intervalle de temps séparant les périodes de synchronisation.

scheduler.initialDelay.seconds=10

Spécifie le temps supplémentaire autorisé pour la synchronisation initiale après démarrage du système.

scheduler.shutdownTimeout.seconds=30

Indique le délai à la fin duquel le système arrête convenablement le processus de synchronisation lorsque celui-ci est terminé.

realtime.synchronize.enabled=true

Indique s'il faut activer ou non la synchronisation en temps réel.

Identifiant et mot de passe des utilisateurs techniques de Bonita

technical.user=install

technical.password=install

Spécifie les informations d'authentification pour les utilisateurs techniques de Bonita.

Ce mot de passe est crypté au démarrage du serveur MDM. Pour plus d'informations concernant la modification du mot de passe par défaut, consultez Gestion des mots de passe dans les fichiers de configuration.

Remarque : Les utilisateurs techniques de Bonita sont utilisés par MDM pour se connecter au serveur Bonita BPM et effectuer des opérations comme le déploiement de workflows et la synchronisation des utilisateurs des workflows. Pour plus d'informations concernant la configuration de la connexion entre le serveur MDM et le serveur Bonita BPM, consultez Installer manuellement le serveur BPM de Bonita.