Propriétés du tTeradataFastLoadUtility Standard - 7.3

Teradata

Version
7.3
Language
Français (France)
Product
Talend Big Data
Talend Big Data Platform
Talend Data Fabric
Talend Data Integration
Talend Data Management Platform
Talend Data Services Platform
Talend ESB
Talend MDM Platform
Talend Open Studio for Big Data
Talend Open Studio for Data Integration
Talend Open Studio for ESB
Talend Real-Time Big Data Platform
Module
Studio Talend
Content
Création et développement > Systèmes tiers > Composants Database > Composants Teradata
Gouvernance de données > Systèmes tiers > Composants Database > Composants Teradata
Qualité et préparation de données > Systèmes tiers > Composants Database > Composants Teradata

Ces propriétés sont utilisées pour configurer le tTeradataFastLoadUtility s'exécutant dans le framework de Jobs Standard.

Le composant tTeradataFastLoadUtility Standard appartient à la famille Bases de données.

Le composant de ce framework est disponible dans tous les produits Talend.

Paramètres simples

Property type

Peut-être Built-In ou Repository.

 

Built-In : propriétés utilisées ponctuellement.

 

Repository : sélectionnez le référentiel dans lequel sont stockées les propriétés. Les champs suivants sont automatiquement renseignés à l'aide des données récupérées.

Execution platform

Sélectionnez le type de système d'exploitation que vous utilisez.

Host

Nom de l'hôte ou l'adresse IP du serveur de la base de données.

Database name

Nom de la base de données.

Username et Password

Données d'authentification de l’utilisateur ou l'utilisatrice de la base de données.

Pour saisir le mot de passe, cliquez sur le bouton [...] à côté du champ Password, puis, dans la boîte de dialogue qui s'ouvre, saisissez le mot de passe entre guillemets doubles et cliquez sur OK afin de sauvegarder les paramètres.

Table

Nom de la table à écrire. Notez que seule une table peut être écrite à la fois.

Schema et Edit Schema

Un schéma est une description de lignes. Il définit le nombre de champs (colonnes) à traiter et à passer au composant suivant. Lorsque vous créez un Job Spark, évitez le mot réservé line lors du nommage des champs.

 

Built-in : le schéma est créé et conservé localement pour ce composant seulement.

 

Repository : le schéma existe déjà et est stocké dans le Repository. Ainsi, il peut être réutilisé dans des Job Designs et projets.

 

Modifiez le schéma en cliquant sur Edit Schema. Si le schéma est en mode Repository, trois options sont disponibles :

  • View schema : sélectionnez cette option afin de voir uniquement le schéma.

  • Change to built-in property : sélectionnez cette option pour passer le schéma en mode Built-In et effectuer des modifications locales.

  • Update repository connection : sélectionnez cette option afin de modifier le schéma stocké dans le référentiel et décider de propager ou non les modifications à tous les Jobs. Si vous souhaitez propager les modifications uniquement au Job courant, cliquez sur No et sélectionnez à nouveau la métadonnée du schéma dans la fenêtre Repository Content.

Script generated folder

Parcourez votre répertoire et sélectionnez la destination du fichier qui sera créé.

Load file

Entrez le nom du fichier à partir duquel vous souhaitez charger les données.

Field separator

Caractère, chaîne de caractères, ou expression régulière à utiliser pour séparer les champs.

Error file

Parcourez votre répertoire et sélectionnez la destination du fichier dans lesquels seront enregistrés les messages d'erreur.

Paramètres avancés

Define character set

Spécifiez l'encodage des caractères dont vous avez besoin pour utiliser votre système.

Check point

Saisissez la valeur du point de validation.

Error files

Saisissez le nom du fichier dans lequel les messages d'erreur sont stockés. Par défaut, le code saisi est ERRORFILES table_ERR1, ce qui signifie que les deux tables table_ERR1 et table_ERR2 sont utilisées pour enregistrer les messages d'erreur.

Return fastload error

Cochez cette case pour spécifier le code de retour à partir duquel retourner une erreur dans la console.

ERRLIMIT

Saisissez le nombre limite d'erreurs détectées durant la phase de chargement. Le processus s'arrête lorsque la limite est atteinte.

Par défaut, la valeur limite d'erreurs est de 1000000.

Pour plus d'informations, consultez la documentation Teradata FastLoad Reference.

tStatCatcher Statistics

Cochez cette case afin de collecter les données de log au niveau du composant.

Utilisation

Usage rule

Ce composant couvre toutes les possibilités de requête SQL dans les bases de données.