Activer la vérification de l'intégrité d'une clé étrangère - Cloud - 8.0

Guide d'utilisation de Talend Data Fabric Studio

Version
Cloud
8.0
Language
Français (France)
EnrichDitaval
Data Fabric
Product
Talend Data Fabric
Module
Studio Talend
Content
Création et développement
Vous pouvez activer la vérification de l'intégrité d'une clé étrangère afin de gérer l'autorisation des utilisateurs et des utilisatrices à supprimer ou non un enregistrement lié à un autre enregistrement par une clé étrangère. Par défaut, ce n'est pas autorisé.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Pour activer cette vérification d'intégrité de clé étrangère :

Procédure

  1. Dans la Vue MDM Repository, développez le nœud Data Model puis double-cliquez sur le modèle de données pour lequel vous souhaitez activer la vérification d'intégrité.
    L'éditeur correspondant s'ouvre et affiche les modèles de données sélectionnés.
  2. Sélectionnez l'entité contenant la clé étrangère sur laquelle vous souhaitez activer la vérification d'intégrité.
  3. Dans la Vue Properties, cliquez sur l'onglet Relationship.
  4. Sous la section Foreign Key :
    • Cochez la case Enforce FK integrity afin d'activer la vérification d'intégrité de la clé étrangère, ce qui a pour effet de retourner une erreur chaque fois qu'un utilisateur ou une utilisatrice essaie de supprimer un enregistrement si celui-ci est lié à d'autres enregistrements par cette clé étrangère.

    • Cochez la case Allow FK integrity override afin de permettre aux utilisateurs et utilisatrices de forcer la suppression d'un enregistrement même si celui-ci est lié à un autre enregistrement par cette clé étrangère.

    Ces deux options peuvent se cumuler des façons suivantes.
      Enforce FK integrity enabled Enforce FK integrity disabled
    Allow FK integrity override enabled Suppression autorisée, mais un message demande confirmation de l'action à l'utilisateur ou l'utilisatrice Suppression autorisée
    Allow FK integrity override disabled Suppression non autorisée Suppression autorisée
    En cas de conflits, la règle la moins tolérante est toujours appliquée.
    Si un utilisateur ou une utilisatrice est empêché de supprimer un enregistrement, des détails lui sont fournis dans <$INSTALLDIR>/logs/mdm.log.