Déploiement vers les environnements d'Assurance qualité (QA) et de Production on-premises - Cloud - 7.3

Talend Software Development Life Cycle - Guide de bonnes pratiques

Version
Cloud
7.3
Language
Français
Product
Talend Big Data
Talend Big Data Platform
Talend Cloud
Talend Data Fabric
Talend Data Integration
Talend Data Management Platform
Talend Data Services Platform
Talend ESB
Talend MDM Platform
Talend Real-Time Big Data Platform
Module
Studio Talend
Talend Administration Center
Talend Artifact Repository
Talend CommandLine
Talend JobServer
Talend Management Console
Talend Remote Engine
Content
Administration et monitoring
Création et développement
Déploiement
Last publication date
2024-02-08
Disponible dans...

Big Data

Big Data Platform

Data Fabric

Data Integration

Data Management Platform

Data Services Platform

ESB

MDM Platform

Real-Time Big Data Platform

Dans un environnement de Production, les seuls outils nécessaires sont les suivants :
  • plusieurs applications Talend Administration Center : une dans l'environnement de Développement, une dans l'environnement de QA et une dans l'environnement de Production, afin de récupérer les artefacts,

  • un serveur d'exécution, pour déployer et exécuter les Jobs,

  • un seul Référentiel d'artefacts Talend (Talend Artifact Repository) (Nexus ou Artifactory) pour stocker les éléments des artefacts dans les référentiels Snapshots (QA) et Releases (Production).

    Pour plus d'informations concernant les cycles de développement, voir Implémentation avec Talend.

L'étape de génération est en effet évitée car Talend Administration Center est capable de récupérer des Jobs pré-générés depuis des fichiers archive. L'application Talend CommandLine n'est donc plus nécessaire.

De même, l'environnement de Production ne nécessite pas de projet lié à Git puisque les artefacts pré-générés dans les environnements précédents peuvent être importés et exécutés dans un projet "sans stockage".

Bonne pratique : Une fois la fonctionnalité sortie ou le bug corrigé, utilisez les branches et tags GIT pour consigner ce changement de statut. Ceux-ci sont utilisés pour identifier une version spécifique d'un projet à un moment donné du processus, par exemple la fonctionnalité qui a été développée, testée et validée, et pour identifier l'environnement utilisé pour faire fonctionner la fonctionnalité (versions du CommandLine/de l'artefact, propriétés du projet etc.).