Accéder au contenu principal Passer au contenu complémentaire

Propriétés du tCyberarkCCPInput Standard

Ces propriétés sont utilisées pour configurer le tCyberarkCCPInput s'exécutant dans le framework de Jobs Standard.

Le composant tCyberarkCCPInput Standard appartient à la famille Internet.

Le composant de ce framework est disponible dans tous les produits Talend nécessitant une souscription.

Basic settings

Property type Peut-être Built-In ou Repository.
  • Built-In : propriétés utilisées ponctuellement.
  • Repository : sélectionnez le référentiel dans lequel sont stockées les propriétés. Les champs suivants sont automatiquement renseignés à l'aide des données récupérées.
Schema et Edit Schema

Un schéma est une description de lignes. Il définit le nombre de champs (colonnes) à traiter et à passer au composant suivant. Lorsque vous créez un Job Spark, évitez le mot réservé line lors du nommage des champs.

Ce composant offre la fonction de schéma dynamique. Cela vous permet de récupérer des colonnes inconnues de fichiers sources ou de copier des lots de colonnes d'une source sans avoir à mapper chaque colonne individuellement. Pour plus d'informations concernant les schémas dynamiques, consultez Schéma dynamique.

Cette fonctionnalité de schéma dynamique est conçue pour permettre de récupérer des colonnes inconnues d'une table. Il est recommandé de l'utiliser uniquement à cet effet et non pour créer des tables.

  • Built-in : le schéma est créé et conservé localement pour ce composant seulement.

  • Repository : le schéma existe déjà et est stocké dans le Repository. Ainsi, il peut être réutilisé dans des Jobs et projets.

Créez le schéma en cliquant sur le bouton Edit Schema. Si le schéma est en mode Repository, trois options sont disponibles :

  • View schema : sélectionnez cette option afin de voir uniquement le schéma.

  • Change to built-in property : sélectionnez cette option pour passer le schéma en mode Built-In et effectuer des modifications locales.

  • Update repository connection : sélectionnez cette option afin de modifier le schéma stocké dans le référentiel et décider de propager ou non les modifications à tous les Jobs.

    Si vous souhaitez propager les modifications uniquement au Job courant, cliquez sur No et sélectionnez à nouveau la métadonnée du schéma dans la fenêtre Repository Content.

Guess schema Cliquez sur le bouton Guess schema pour récupérer le schéma de la table.

Le schéma attendu pour ce composant comprend une colonne de type String, nommée secret.

Central credential provider URL Saisissez l'URL du service Central Credential Provider. Le format attendu est https://<CCPserver_hostname>:<CCPserver_port>.

Consultez Central Credential Provider (en anglais) pour plus d'informations.

Application ID Saisissez le nom unique de votre application.

Assurez-vous que votre machine est une machine autorisée par l'application. Consultez Manage applications (en anglais) pour plus d'informations.

Safe Saisissez le nom du coffre-fort (Safe) contenant le fichier de configuration utilisé par le service Central Credential Provider. Consultez Safes and Safe members (en anglais) pour plus d'informations.
Dossier Saisissez le nom du dossier où l'objet secret se situe.

Vous pouvez créer plusieurs dossiers dans un coffre-fort (Safe).

Secret object name Saisissez le nom de l'objet mot de passe. Un mot de passe est stocké dans un coffre-fort, sous forme d'objet secret.

Paramètres avancés

tStatCatcher Statistics Cochez cette case afin de collecter les données de log au niveau du composant.
Connection timeout Spécifiez la valeur du délai avant expiration (en ms) de la connexion. Les valeurs de 0 et les valeurs négatives seront ignorées.
Bypass server certificate validation Sélectionnez cette option pour empêcher le client de valider le certificat du serveur.

Il n'est pas recommandé d'utiliser cette option dans des environnements de production.

The reason for performing secret retrieve operation Saisissez un message de type chaîne de caractères dans ce champ, à des fins de log.

Variables globales

Variables globales

NB_LINE : nombre de lignes traitées. Cette variable est une variable After et retourne un entier.

ERROR_MESSAGE : message d'erreur généré par le composant lorsqu'une erreur survient. Cette variable est une variable After et retourne une chaîne de caractères. Cette variable fonctionne uniquement si la case Die on error est décochée, lorsque le composant contient cette case.

SECRET : mot de passe à récupérer. Cette variable est une variable After et retourne une chaîne de caractères.

Une variable Flow fonctionne durant l'exécution d'un composant. Une variable After fonctionne après l'exécution d'un composant.

Pour renseigner un champ ou une expression à l'aide d'une variable, appuyez sur les touches Ctrl+Espace pour accéder à la liste des variables. À partir de cette liste, vous pouvez choisir la variable que vous souhaitez utiliser.

Pour plus d'informations concernant les variables, consultez Utiliser les contextes et les variables.

Utilisation

Usage rule Ce composant récupère des mots depuis des chambres fortes CyberArk et les passe aux composants suivants. Il stocke également les mots de passe récupérés dans la variable SECRET, pour référencement par les composants suivants.
Dynamic settings

Cliquez sur le bouton [+] pour ajouter une ligne à la table. Dans le champ Code, saisissez une variable de contexte afin de sélectionner dynamiquement votre connexion à la base de données parmi celles prévues dans votre Job. Cette fonctionnalité est utile si vous devez accéder à plusieurs tables de bases de données ayant la même structure mais se trouvant dans différentes bases de données, en particulier lorsque vous travaillez dans un environnement dans lequel vous ne pouvez pas changer les paramètres de votre Job, par exemple lorsque votre Job doit être déployé et exécuté indépendamment d'un Studio Talend.

La table Dynamic settings est disponible uniquement lorsque la case Use an existing connection est cochée dans la vue Basic settings. Lorsqu'un paramètre dynamique est configuré, la liste Component List de la vue Basic settings devient inutilisable.

Pour des exemples d'utilisation de paramètres dynamiques, consultez Lire des données dans des bases de données MySQL à l'aide de connexions dynamiques basées sur les variables de contexte et Lire des données à partir de différentes bases de données MySQL à l'aide de paramètres de connexion chargés dynamiquement. Pour plus d'informations concernant les Paramètres dynamiques et les variables de contexte, consultez Schéma dynamique et Créer un groupe de contextes et définir les variables de contexte.

Cette page vous a-t-elle aidé ?

Si vous rencontrez des problèmes sur cette page ou dans son contenu – une faute de frappe, une étape manquante ou une erreur technique – dites-nous comment nous améliorer !