Accéder au contenu principal Passer au contenu complémentaire

erwin 4.x Data Modeler - Import

Availability-note AWS

Prérequis du pont

Ce pont :
  • n'est supporté que sous Microsoft Windows.

Spécifications du pont

Fournisseur erwin, Inc.
Nom de l'outil erwin Data Modeler
Version de l'outil 4.x
Site Web de l'outil https://erwin.com/products/erwin-data-modeler/ (uniquement en anglais)
Méthodologie supportée [Modélisation de données] Data Store (Modèle de données physique, Modèle de données logique, Parsage d'expressions de procédures stockées), Disposition graphique via l'API COM sur Native (.ER1) ou fichier d'export (.XML)
Profiling de données
Collecte incrémentale
Collecte multi-modèle
Navigation dans le référentiel distant pour sélectionner un modèle

SPÉCIFICATIONS
Outil : erwin, Inc./erwin Data Modeler version 4.x via l'API COM sur Native (.ER1) ou fichier d'Export (.XML)
Consultez https://erwin.com/products/erwin-data-modeler/
Métadonnées : [Modélisation de données] Data Store (Modèle de données physique, Modèle de données logique, Parsage d'expressions de procédures stockées), Disposition graphique
Composant : CaErwin4Xml version 11.2.0

VUE D'ENSEMBLE
Ce pont importe des modèles de données d'erwin Data Modeler. Ces modèles sont logiques uniquement comme des entités, des attributs, des domaines, physiques uniquement comme des tables, des colonnes, des types de données ou logiques/physiques. Ce pont importe également toutes les relations et leurs implémentations (par ex. PK (clé primaire)/FK (clé étrangère)), ainsi que la disposition graphique des modèles de données (diagrammes).
Ce pont peut importer des fichiers au format .ER1 ou .XML, enregistrés à l'aide d'erwin Data Modeler.
- Format natif erwin (.ER1) :
Ce pont requiert l'installation de l'API COM/OLE d'erwin Data Modeler afin d'analyser les fichiers au format .ER1.
erwin Data Modeler doit être correctement installé avec une licence valide sur la machine exécutant ce pont
Afin de vous en assurer, ouvrez un modèle erwin dans le Data Modeler et enregistrez-le sous "Format du référentiel XML".
- Format de fichier Erwin XML (.xml) :
Vous pouvez créer la version .xml d'un fichier (Enregistrer sous... dans erwin), sélectionner le format "Référentiel XML" pour le type de fichier XML qu'erwin crée.
Suivez les étapes ci-dessous pour créer ce type de fichier .XML :
1. Ouvrez le fichier .ER1 dans erwin.
2. Sélectionnez "Outils" ->"Compléments..." ->"Export de Advantage Repository"
3. Dans le menu déroulant "Type de fichier", sélectionnez "Fichiers XML (*.xml).
4. Sélectionnez un chemin d'accès et un nom pour le fichier exporté.
5. Cliquez sur OK

PRÉREQUIS
AVERTISSEMENT : Ce pont utilise l'API COM d'un client basé Windows et/ou SDK devant être (a) correctement installé, (b) avoir une licence adéquate au nom de l'utilisateur Windows capable d'exécuter cet outil et (c) capable d'accéder au contenu du serveur de l'outil. De plus :
(1) Comme recommandé par le fournisseur de l'outil, le serveur de l'outil ne doit pas être installé ou coexister sur la machine où le client de l'outil (et le pont) est installé/en cours d'exécution, à cause de conflits potentiels de ressources, notamment par rapport à l'API COM.
(2) Les outils basés sur l'API COM Windows sont connus pour être instables après des échecs répétés ou un manque de ressources système et nécessitent un redémarrage de Windows pour fonctionner à nouveau correctement.
(3) Si ce pont s'exécute en tant qu'application, la connexion doit être faite par le même utilisateur que pour Windows.
Si ce pont est exécuté en tant que service Windows, allez dans le gestionnaire des services Windows, cliquez-droit sur le service MIMB Application Server et allez dans l'onglet "Log On" pour définir le nom du compte sous lequel le service va s'exécuter.

Par défaut, erwin Data Modeler n'est PAS installé avec l'option permettant d'enregistrer les fichiers .XML dans le "Format Advantage Repository". Lors de son installation, ou de la modification de son installation, assurez-vous de sélectionner ce composant.

- Utilisateur erwin :
Ce pont doit être exécuté au nom de l'utilisateur Windows qui peut exécuter le logiciel erwin.
S'il s'exécute dans le cadre d'une application de bureau Windows, vous devez alors vous connecter à Windows via cet utilisateur.
Si ce pont s'exécute dans le cadre d'un service Windows, accédez aux services Windows et cliquez sur le menu "Propriétés" dudit service, puis accédez à l'onglet "Se connecter". Sélectionnez "Ce compte" et spécifiez le nom et le mot de passe de l'utilisateur utilisés pour vous connecter à une session Windows lorsque vous avez testé la connexion d'erwin au Mart. Redémarrez ensuite le service Windows.

FOIRE AUX QUESTIONS
Q : Quel ordre ce pont utilise-t-il pour importer les attributs ?
R : De préférence, ce pont importe d'abord les modèles physiques, si cette information est présente dans le fichier XML, sinon, l'ordre logique est utilisé.
Pour afficher l'ordre des colonnes physiques dans erwin :
- Passez à la Vue Physique du modèle,
- Dans le menu "Format", sélectionnez "Paramètres d'affichage enregistrés...",
- Cliquez sur l'onglet "Physique", puis cochez la case d'option "Ordre physique".
Il s'agit de l'ordre utilisé par erwin lors de la génération de DDL SQL, et MIMB importera cet ordre, s'il est disponible dans le fichier.
Si vous souhaitez importer l'ordre logique, générez un modèle logique uniquement dans erwin et importez-le.

Q : Pourquoi le message "Erreur pour obtenir des unités de persistance" s'affiche-t-il lorsque j'exécute ce pont avec un fichier ER1 ?
R : Ce message indique en général que le logiciel erwin a besoin de davantage d'informations pour traduire les formats ER1 et XML. Pour résoudre ce problème, ouvrez le fichier ER1 dans la dernière version d'erwin et enregistrez-le à nouveau au format XML.

LIMITATIONS
Consultez les limitations générales connues à l'adresse MIMB Known Limitations ou dans Documentation/ReadMe/MIMBKnownLimitations.html où elles sont regroupées

- Avertissement concernant les potentiels noms physiques manquants :
Ce problème concerne particulièrement la conversion d'erwin vers des outils ETL ou BI, ou vers le standard OMG CWM XMI.
Lors de l'enregistrement d'un modèle logique et physique, les noms physiques des tables, colonnes et clés peuvent ne pas toujours être enregistrés dans le fichier XML. En effet, lorsqu'erwin est utilisé pour gérer la génération automatique de noms physiques à partir de noms logiques, seules les règles de génération sont enregistrées. Naturellement, cela ne sera pas le cas pour des modèles erwin physiques uniquement (ce qui est souvent le cas lors du re-traitement de bases de données existantes).
La solution de contournement principale à ce problème est d'utiliser le complément d'erwin 4 pour Advantage Repository dans le menu "Outils" -> "Compléments" -> "Export Advantage Repository". Ce complément est principalement utilisé pour échanger des métadonnées entre erwin 4 et le logiciel Advantage Repository. Il est disponible depuis erwin c4.1 SP1 (version 2522) et une case à cocher spécifique permet de l'installer dans l'Assistant d'installation d'erwin 4. Ce complément génère un fichier XML légèrement différent dans lequel les noms physiques sont développés explicitement. Il vous suffit d'importer le fichier XML généré dans le pont d'import erwin 4, comme d'habitude.
Autre solution : veillez à ce que les noms physiques soient définis explicitement, et ne dépendent pas de règles de génération basées sur les noms logiques.
Vous pouvez également générer un nouveau modèle physique (à enregistrer au format XML) de votre modèle logique et physique existant. Dans le menu "Outils", sélectionnez "Générer un nouveau modèle...", puis dans "Type du nouveau modèle", sélectionnez "Physique". La prochaine étape de l'Assistant vous demande ensuite toutes les règles de génération pour produire tous les noms physiques. Le nouveau modèle physique peut alors être enregistré au format XML. Notez que les noms logiques des tables sont également disponibles dans ce nouveau fichier XML, mais malheureusement les noms logiques des attributs peuvent être manquants.
Notez que ce pont analyse automatiquement les fichiers .ER1 à l'aide de la fonction de génération du XML correct dans erwin, faisant en sorte que le problème de noms physiques manquants ne se produise pas.

- Avertissement concernant les rôles de types dimensionnels potentiellement manquants :
Ce problème est courant lorsqu'erwin est utilisé pour définir le type dimensionnel pour les outils BI ou pour la norme OMG CWM XMI. Comme pour le problème de noms physiques expliqué ci-dessus, les rôles de types dimensionnels (de fait, de dimension et de dimension secondaire) peuvent ne pas être disponibles dans le fichier XML, s'ils sont calculés automatiquement par erwin.
La solution est de s'assurer que tous les rôles de types dimensionnels sont explicitement définis (utilisez l'"Éditeur de tables", onglet "Dimensionnel"), ainsi ils ne dépendent pas des calculs automatiques d'erwin habituels.

- Bugs connus d'erwin 4.0 (SP1) build 1511 :
1. Avertissement concernant des informations graphiques incorrectes des relations Certaines relations peuvent s'afficher correctement sur l'interface graphique d'erwin, mais le fichier XML exporté peut contenir des positions graphiques incorrectes. La solution consiste à déplacer les relations dans erwin, ainsi les positions graphiques sont systématiquement recalculées et correctement exportées dans le XML.
2. Avertissement concernant le discriminateur manquant de la relation des sous-types : lorsque vous importez un fichier ER1 d'erwin 3.5x vers erwin 4.0 (SP1) et l'enregistrez au format XML, des discriminateurs des relations de sous-type peuvent être manquants. Ouvrez la fenêtre des relations de sous-type et sélectionnez à nouveau les discriminateurs avant d'exporter le XML.

SUPPORT
Fournissez un package de dépannage avec le log de débogage. Le log de débogage peut être défini dans l'interface ou dans conf/conf.properties avec MIR_LOG_LEVEL=6


Paramètres du pont

Nom du paramètre Description Type Valeurs Défaut Périmètre
File Le fichier de modèle de données erwin peut être :

"model.ER1"
Le format natif qui nécessite l'installation d'erwin Data Modeler (sous Windows uniquement) afin d'accéder à son API COM.

"model.XML"
Le fichier de modèle de données erwin est enregistré au format d'échange erwin .ERX, qui peut être utilisé à la fois sous Linux et Windows. Ce format ERX est produit par erwin Data Modeler comme suit :
1. Dans le menu "Fichier", sélectionnez "Enregistrer sous".
2. Dans la liste "Type de fichier", sélectionnez le format XML ou ER1.
3. Dans la zone de texte "Nom de fichier", saisissez le nom de fichier du modèle à enregistrer.
4. Cliquez sur "Enregistrer".
Fichier
*.xml
*.er1
  Éléments obligatoires
Appliquer des filtres de caractères binaires Spécifie si les caractères binaires non valides doivent être filtrés et éliminés du fichier. C'est un pré-processus qui a lieu avant l'analyse du document. Cette option est une solution de contournement pour un bogue se produisant avec l'outil erwin 4 qui génère parfois un fichier non conforme aux spécifications XML, contenant des caractères binaires.

Avertissement : L'application de ce filtre est susceptible de supprimer des caractères Unicode nationaux.

Si certains des caractères Unicode nationaux sont supprimés, désactivez cette option.
BOOLEAN   true  
Importer des ID Chaque objet défini dans le fichier XML erwin 4 est associé à un identifiant. Cette option vous permet de spécifier si le pont doit les importer dans la propriété NativeID.

"True (Vrai)"
L'identifiant est enregistré dans la propriété NativeID.

"False (Faux)"
L'ID est ignoré.
BOOLEAN   true  
Importer des Propriétés définies par l'utilisateur Dans erwin Data Modeler, une propriété définie par l'utilisateur (UDP) est définie à l'aide d'un nom (par exemple Niveau de thread), d'une définition (par exemple une énumération de valeurs : vert, jaune, orange, rouge) et d'une valeur par défaut possible (par exemple, vert). Une UDP peut être appliquée à un objet (par exemple une table ou une colonne) avec une valeur explicite (par exemple, orange) ou sans valeur. La valeur par défaut de l'UDP s'applique alors (par exemple, vert).
Par défaut, ce pont importe les définitions d'UDP comme un type de propriété.

Une UDP peut être importée :

"As metadata (En tant que métadonnées)"
Importez une valeur explicite en tant que valeur de propriété. Les valeurs implicites ne sont pas importées. La valeur par défaut est conservée uniquement sur le type de propriété.

"As metadata, migrate default values (En tant que métadonnées, migrer les valeurs par défaut)"
Importez des valeurs explicites et implicites comme des objets de Valeur de propriété.

"In description, migrate default values (Dans la description, migrer les valeurs par défaut)"
Ajoutez le nom et la valeur de la propriété, même si elle est implicite, vers la description et/ou le commentaire de l'objet (selon le niveau de conception). Cela vous permet d'exporter les valeurs UDP vers un autre outil qui ne supporte pas la notion de propriété définie par l'utilisateur.

"Both, migrate default values (Les deux, migrer les valeurs par défaut)"
Importez la valeur UDP, même si elle est implicite, à la fois en tant que métadonnées et dans la description et/ou le commentaire de l'objet (selon le niveau de conception).
ÉNUMÉRATION
En tant que métadonnées
En tant que métadonnées, uniquement quand utilisées
En tant que métadonnées, migrer les valeurs par défaut
En tant que description, migrer les valeurs par défaut
Les deux, migrer les valeurs par défaut
En tant que métadonnées  
Importer un nom de relation Contrôle comment les noms de relations erwin sont importés :

"From relationship name (À partir du nom de la relation)"
À partir de la propriété du nom.

"From relationship description (À partir de la description de la relation)"
À partir de la description de la propriété. Cette option peut être utile à certains créateurs de base de données qui décident d'utiliser la propriété de la description pour documenter le nom des relations au lieu du nom régulier de la propriété.
ÉNUMÉRATION
À partir du nom de la relation
À partir de la description de la relation
À partir du nom de la relation  
Importer l'ordre des colonnes depuis Dans l'outil erwin Data Modeler, l'ordre physique des colonnes peut être affiché en modifiant "Paramètres d'affichage enregistrés" de la zone de sujet actuelle. Cliquez ensuite sur l'onglet "Physique", dans le groupe "Niveau d'affichage", puis cochez la case d'option "Ordre physique".

Contrôle comment l'ordre des colonnes des tables erwin est importé :

"Column order (Ordre des colonnes)"
Ordre des colonnes affichées dans la vue physique erwin.

"Physical order (Ordre physique)"
Ordre des colonnes dans la base de données, telle que générées dans le DDL SQL.
ÉNUMÉRATION
Ordre des colonnes
Ordre physique
Ordre physique  
Importer des zones de sujet Cette option du pont contrôle comment les zones de sujet erwin sont importées :

"As diagrams (En tant que diagrammes)"
Importez en tant que diagrammes uniquement.

"As packages and diagrams (En tant que packages et diagrammes)"
Importez en tant que packages et diagrammes. Cette option est utile pour les créateurs de base de données qui décident d'enregistrer la structure hiérarchique de zones de sujet.
Ceci est la valeur par défaut.

"Do not import subject areas (Ne pas importer de zone de sujet)"
N'importez pas de zone de sujet.
ÉNUMÉRATION
En tant que diagrammes
En tant que packages et diagrammes
Ne pas importer de zones de sujet
En tant que packages et diagrammes  
Importer des schémas propriétaires Contrôle comment les schémas propriétaires erwin sont importés :

"True (Vrai)"
Le schéma propriétaire des Tables, Vues et autres objets de la base de données est importé.

"False (Faux)"
Le schéma propriétaire des tables, vues et autres objets de base de données est ignoré. Utile pour les modèles dont les noms physiques ne sont pas uniques, afin d'indiquer le modèle devant être traité comme un modèle logique (pas prêt pour la génération DDL SQL), tout en conservant les informations physiques dans le modèle.
BOOLEAN   true  

 

Mapping du pont

Meta Integration Repository (MIR)
Métamodèle
(se base sur le standard OMG CWM)
"erwin 4.x Data Modeler"
Métamodèle
CaErwin4Xml
Mapping des commentaires
     
Association Relation  
Agrégation Identifiante/Non identifiante Vrai si identification
Comment Commentaire  
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
DesignLevel Logical_Only, Physical_Only  
PhysicalName Physical_Name Nom de contrainte de clé étrangère
AssociationRole Relation  
DesignLevel Logique uniquement, physique uniquement  
ExtraConstraint Supprimer, Insérer, Mettre à jour la règle Il est possible que nous ne connaissions pas tous les codes pour les règles des modèles migrés depuis erwin 3.5
Multiplicité Cardinalité, Nulls  
Source   Basé sur la multiplicité de chaque rôle et sur la propriété identifiante/Non identifiante
AssociationRoleNameMap Attribut/Index L'association entre la colonne de clé primaire et la colonne de clé étrangère
Attribut Attribut/Colonne  
Comment Commentaire  
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
DesignLevel Logique uniquement, physique uniquement  
ExtraConstraint règle de validation si la règle de validation ne peut être configurée sur le type
Facultatif Option Null  
PhysicalName Nom de colonne  
Position Ordre physique  
BaseType Domaine, Type de données d'attribut  
Comment Comment  
DataType (TypeDeDonnées) Datatype Voir les tableaux de conversion des types de données
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
Length (Longueur) Datatype extrait à partir du type de données (datatype)
Name (Nom) Nom logique  
PhysicalName   calculé à partir du type de données (datatype), de la longueur (length) et de la précision
Échelle Datatype extrait à partir du type de données (datatype)
CandidateKey Groupe de clés/Index (hors clé étrangère)  
Comment Commentaire  
Description Définition  
PhysicalName Physical_Name si configurée par l'utilisateur
UniqueKey   Vrai pour la clé primaire/clé secondaire, Faux pour les entrées d'inversion
Classe Entité/Table  
Comment Comment  
CppClassType   Configuré comme ENTITÉ
CppPersistent   Configuré à Vrai
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
DesignLevel Logical_Only, Physical_Only  
DimensionalRole Rôle de modélisation dimensionnelle  
DimensionalType Type de dimension  
Name (Nom) Nom logique  
PhysicalName Nom physique  
ClassDiagram Zone de sujet  
Description Définition  
Name (Nom) Name (Nom)  
DatabaseSchema Owner Table, Vue ou Propriétaire de l'index
Name (Nom) Name (Nom)  
DerivedType Domaine, Type de données d'attribut, Règle de validation  
Comment Comment  
DataType (TypeDeDonnées) Datatype Voir les tableaux de conversion des types de données
Description Définition  
InitialValue Valeur par défaut importé depuis le mot-clé de valeur par défaut associé à ce type
Length (Longueur) Datatype extrait à partir du type de données (datatype)
LowerBound Validation_Rule_Max_Value importé depuis la règle de validation associée à ce type
Name (Nom) Nom logique  
PhysicalName Nom physique calculé à partir du type de données (datatype), de la longueur (length) et de la précision
Échelle Datatype extrait à partir du type de données (datatype)
UpperBound Validation_Rule_Max_Value importé depuis la règle de validation associée à ce type
UserDefined   True (Vrai) pour le domaine défini par l'utilisateur
DesignPackage   Pas d'équivalent dans erwin. Un package principal "Logical View (Vue logique)" sera créé et contiendra toutes les entités et références
ForeignKey Groupe de clés/Index (clé étrangère)  
Comment Commentaire  
Description Définition  
PhysicalName Physical_Name si configurée par l'utilisateur
Généralisation Supertype/Sous-type  
DesignLevel   configuré à Logical Only (Logique uniquement) si utilisé dans une transformation
GeneralizationRole Supertype/Relation de sous-type  
DesignLevel   configuré à Logical Only (Logique uniquement) si utilisé dans une transformation
Identité Séquence, propriétés de l'identité  
Cycle Cycle  
IncrementValue Incrémenter de  
MaximumValue Valeur maximale  
MinimumValue Valeur minimale  
StartValue Valeur de départ  
Index Groupe de clés/Index  
Mis en cluster Index mis en cluster  
Generate Génération de l'index  
Name (Nom) nom physique de la clé erwin le fait de cette manière
IndexMember Membre du groupe clé/Membre de l'index Associé à chaque attribut dans une clé
Position Position du membre du groupe clé  
SortOrder Desc  
Note Note  
Valeur   Valeur de la note
Projection Objet de dessin Informations graphiques
BackgroundColor couleur de remplissage  
Gras gras  
FontColor couleur de police  
FontName police  
FontSize taille de police  
Hauteur hauteur  
Italique italique  
LineColor couleur de structure  
Barré barré  
Soulignement soulignement  
Largeur largeur  
X x  
Y y  
PropertyElementTypeScope Propriété définie par l'utilisateur  
Périmètre Classe UDP  
PropertyType Propriété définie par l'utilisateur  
DataType (TypeDeDonnées) Type  
Description Description  
DesignLevel   Niveau de conception UDP : Logique et/ou physique
InitialValue Valeur par défaut  
NativeId   Identifiant de l'objet
PhysicalName   Non utilisé
Position position (emploi)  
Utilisation   configuré à User (Utilisateur)
PropertyValue Propriété définie par l'utilisateur utilisé pour les valeurs UDP et les informations physiques de colonnes spécifiques à Teradata : COMPRESSION, CASSE et FORMAT
Valeur Valeur valeur configurée sur un objet
RelationshipProjection Objet de dessin Informations graphiques
BackgroundColor couleur de remplissage  
Gras gras  
FontName police  
FontSize taille de police  
Italique italique  
LineColor couleur de structure  
LinePoints chemin de la relation  
Barré barré  
Soulignement soulignement  
X x point médian de la relation
Y y point médian de la relation
SQLViewAssociation Relation de vue  
Comment Comment  
SQLTableSequence Séquence de la relation  
SQLViewAttribute Colonne de vues  
Commentaire Commentaire  
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
PhysicalName Nom de colonne  
Position Position de la colonne  
SQLViewEntity Table de vues  
Comment Commentaire  
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
WhereClause Vue SQL ou clause WHERE La vue SQL si définie par l'utilisateur, sinon la clause WHERE
Séquence Séquence  
DataType (TypeDeDonnées) Datatype  
Length (Longueur) Datatype  
Name (Nom) Name (Nom)  
NativeDataType Datatype  
Échelle Datatype  
Shape Objet de dessin  
BackgroundColor Couleur de remplissage Couleur d'arrière-plan de la forme
Gras Police, Gras Propriété du texte
FontColor Couleur de police  
FontName Font Nom de la police
FontSize Taille de police  
Hauteur   Propriété calculée
Italique Police, Italique Propriété du texte
LineColor Couleur de ligne Couleur de structure de la forme
LinePoints   Coordonnées du vertex pour les polygones et polylignes, extrémités pour les lignes droites
Name (Nom) Name (Nom) Nom autogénéré de la forme
ShapeType   Type de la forme dans la palette d'objets de dessin
Barré Police barrée Propriété du texte
Soulignement Police, Soulignement  
Largeur   Propriété calculée
X   Coordonnée X pour le centre de la forme
Y   Coordonnée Y pour le centre de la forme
Z   Propriété non accessible par un utilisateur
StoreModel Modèle/Diagramme Le modèle est construit à l'aide des éléments contenus dans le fichier erwin
Description Définition facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
SystemType Serveur cible  
SystemTypeOld Serveur cible  
StoredProcedure Procédure stockée Procédure stockée de niveau modèle et de niveau table
Comment Commentaire  
Description   facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
Sémantique Code  
Déclencheur Déclencheur Déclencheur de table
Comment Commentaire  
Description   facultatif : Les valeurs UDP peuvent être ajoutées à la description
Sémantique Code du déclencheur  
TriggerType Déclencher  
TypeValue règle de validation  
Position Ordre  
Valeur Définition  

Cette page vous a-t-elle aidé ?

Si vous rencontrez des problèmes sur cette page ou dans son contenu – une faute de frappe, une étape manquante ou une erreur technique – dites-nous comment nous améliorer !